Lutte antiterroriste: Echanges entre Bourita et un haut responsable de l’ONU

La stratégie marocaine de lutte contre le terrorisme a été au centre d’entretiens, mercredi à Rabat, entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita et le Secrétaire-adjoint du bureau des Nations-unies pour la lutte contre le terrorisme, Vladimir Voronkov, en visite dans le Royaume.

Cette réunion a été l’occasion de discuter des différents éléments de la stratégie marocaine de lutte contre le terrorisme, mise en place selon la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à la fois dans son côté sécuritaire, diplomatique, religieux et préventif, considérée aujourd’hui comme l’une des expériences phares aux niveaux régional et international, a déclaré M. Bourita à la presse à l’issue de ses entretiens avec M. Voronkov.

Elle s’inscrit également dans le cadre du « rôle principal » que joue le Royaume, sous le leadership de SM le Roi, en matière de lutte contre le terrorisme et ce, à travers son action au sein des organisations internationales et régionales, a ajouté le ministre, précisant que cette rencontre intervient aussi à un moment où les actes terroristes connaissent une augmentation inquiétante, surtout en Afrique.

Le Royaume, qui co-préside avec le Canada le Forum mondial de lutte contre le terrorisme pour la 5ème année consécutive, joue « un rôle essentiel » dans la zone méditerranéenne et tente, à travers des initiatives à New-York et Vienne, de promouvoir le travail des Nations-Unies dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

M. Voronkov a, pour sa part, souligné le rôle du Maroc comme « l’une des forces principales » dans la lutte contre le terrorisme au sein de l’ONU, notant que c’est là « une contribution à la lutte internationale contre ce phénomène ».

L’échange d’informations avec M. Bourita s’est porté sur les moyens de construire l' »action commune future » des deux acteurs, a ajouté le responsable onusien, affirmant avoir convenu avec le ministre de « prendre des mesures supplémentaires » de manière à rendre leur coopération « plus effective ».

« Davantage de coopération » entre le Maroc et les Nations-unies pourrait apporter une contribution « meilleure et plus efficace » dans la lutte internationale contre le terrorisme, a souligné Vladimir Voronkov.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *