Antigua-et-Barbuda réitère son soutien à la marocanité du Sahara

Le ministre des Affaires étrangères, de l’immigration et du Commerce d’Antigua-et-Barbuda, E. Paul Chet Greene, a réitéré, vendredi à Rabat, la position « constante » de son pays concernant la marocanité du Sahara, soulignant que le plan marocain d’autonomie est « crédible, sérieux et réaliste ».

Cette déclaration a été suivie par la réaction du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, qui a exprimé ses remerciements à Antigua-et-Barbuda pour ses positions « claires et constantes » sur la marocanité du Sahara.

Cette position revêt une importance dans les réunions de l’Assemblée générale de l’ONU et les réunions tenues par la région des Caraïbes sur des sujets à l’ordre du jour du comité des 24, a ajouté M. Bourita, se félicitant du soutien effectif et actif d’Antigua-et-Barbuda aux positions du Maroc lors de ce différentes réunions.

Nasser Bourita a également fait savoir que sa rencontre avec son homologue antiguayen a été sanctionnée par la signature d’un communiqué conjoint dans lequel Antigua-et-Barbuda réaffirme ses positions constantes concernant la question du Sahara marocain.

La dernière décennie a été celle du changement après le retrait par une douzaine de pays, dont Antigua-et-Barbuda, de leur reconnaissance de la pseudo rasd, a rappelé le ministre, relevant que la prochaine décennie sera celle de l’adoption d’une approche relative à la région des Caraïbes.

D’autre part, un accord entre le gouvernement du Royaume du Maroc et le gouvernement d’Antigua-et-Barbuda sous forme de « programme de feuille de route de coopération pour la période 2020-2022 » a été signé par les deux ministres à l’occasion de cette visite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *