Nouveau revers pour le polisario, la Gambie ouvre son consulat à Dakhla

La Gambie ouvre officiellement ce mardi son consulat dans la ville de Dakhla, infligeant un nouveau coup dur au polisario d’autant plus qu’il intervient moins d’un mois après l’ouverture du consulat des Comores à Laâyoune, dans une dynamique qui confirme le soutien croissant des pays africains à la marocanité du Sahara.

Il faut s’attendre à une réaction furieuse de l’Algérie, comme lors de l’ouverture du consulat des Comores à Laâyoune en décembre dernier. La décision de l’Union des Comores avait été suivie par une levée de boucliers de la part du polisario et, surtout, dAlger, qui a vivement critiqué la décision.

L’inquiétude des responsables algériens se comprend: la multiplication de représentations diplomatiques de pays africains dans les provinces du Sud va dans le sens, non seulement du soutien à la marocanité du Sahara, mais aussi dans le renforcement de la vocation du Sahara marocain en tant que porte ouverte du Royaume sur le continent africain.

De fait, la Côte d’Ivoire avait ouvert, en juin dernier, un consulat honoraire à Laâyoune, ville où le Sénégal dispose également d’un consulat honoraire.

Pour rappel, le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, avait annoncé qu’au moins quatre pays africains allaient ouvrir des consulats à Laâyoune avant la fin de l’année en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *