HCP: Près du quart des Marocains veulent émigrer

Le désir de nombreux jeunes marocains d’émigrer fait souvent la Une des médias, un souhait confirmé par le Haut-Commissariat au plan (HCP) qui vient de publier les résultats d’une enquête selon lesquels près du quart (23,3%) des non migrants ont l’intention d’émigrer.

Le HCP a travaillé sur un échantillon de 5.765 individus non migrant, et l’intention d’émigrer varie de manière significative selon le sexe, l’âge et le niveau d’instruction.

Elle est ainsi le fait de 28,6% des hommes contre 17,7% des femmes et de 40,3% pour les personnes âgées de 15 à 29 ans contre 10,3% pour les 45-59 ans, selon les premiers résultats de la première phase de l’enquête nationale sur la migration internationale réalisée en 2018-2019.

L’intention d’émigrer est également le fait de 25% de ceux ayant le niveau d’études secondaires ou supérieures contre 12,4% pour ceux n’ayant aucun niveau d’instruction. En outre, 4 non migrants ayant suivi une formation professionnelle sur 10 (40,6%) ont l’intention d’émigrer, souligne l’enquête.

Quant aux raisons d’émigrer, elles diffèrent selon le sexe. Si pour les hommes, les motifs sont strictement d’ordre économique avec 79,7%, ils sont, pour les femmes, à la fois d’ordre économique (53,8%) et social (38,1%).

Pour les destinations, l’Europe arrive en tête chez les personnes interrogées avec 80% des choix exprimés, suivie des pays de l’Amérique du Nord avec 8,8% et les pays arabes (2,8%).

La deuxième phase de cette enquête, qui s’inscrit dans le cadre du programme de coopération MEDSTAT mis en œuvre dans les pays du sud de la Méditerranée, est prévue au premier trimestre de 2020 et porte sur la migration forcée et irrégulière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *