Tan-tan : 13 arrestations après l’avortement d’une tentative d’émigration clandestine

Les services de sécurité continuent de livrer une rude bataille aux réseaux de l’émigration clandestine, avec la mise en échec, jeudi à Tan-tan, d’une nouvelle tentative qui s’est soldée par l’arrestation de 13 candidats à l’émigration illégale, dont dix issus de pays de l’Afrique subsaharienne et trois de nationalité marocaine.
Les fouilles effectuées par la brigade de la police judiciaire de Tan-tan ont permis la saisie d’un ensemble de matériel et d’équipement utilisé dans les opérations d’émigration irrégulière par mer, notamment deux canots pneumatiques, deux moteurs et des gilets de sauvetage, indique la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.
Les candidats arrêtés ont été soumis à une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, afin d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, ajoute la DGSN, soulignant que les investigations se poursuivent pour appréhender les commanditaires impliqués dans ce réseau criminel.
La DGSN souligne que cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts inlassables déployés par les services de sécurité pour lutter contre l’émigration clandestine et la traite des êtres humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *