Des femmes marocaines formées en prévision des prochaines échéances électorales

Après 6 mois d’exécution, le projet « La participation politique des femmes, les obstacles et les moyens pour les éliminer » a connu son épilogue ce dimanche 29 décembre, à travers une cérémonie de clôture et de couronnement, organisée dans la commune rurale de Beni Ayat (Azilal).

Ledit projet piloté par l’Association Tifaouine Beni Ayat en partenariat avec le ministère de l’Intérieur, et avec la contribution du Fonds de soutien à l’encouragement de la représentation des femmes, encourage la participation des femmes à la gestion de la chose locale et des affaires publiques et ce, en prévision des prochaines échéances électorales.

Le projet s’est fixé comme objectif de mettre en avant la participation effective des femmes au processus de prise de décision à même de consolider la démocratie participative de cette catégorie importante de la société marocaine, a rappelé, à l’occasion, le président de l’Association Tifaouine Beni Ayat, Abdelhak Bourja.

Le projet a permis tout au long de cette période de six mois de former des femmes souhaitant participer aux prochaines échéances électorales, a indiqué Bourja, soulignant que ces formations étaient aussi des séances de coachings pour des femmes souhaitant participer aux prochaines élections pour mieux affronter leur campagne électorale.

Le projet a à son actif plusieurs sessions de formation qui ont permis de renforcer la prise de conscience politique chez la gente féminine et d’encourager la présence effective des femmes aux conseils élus aux niveaux local, régional et national.

Ces formations ont été axées sur les questions relatives à la participation des femmes à la vie publique, afin de réduire l’écart existant entre les hommes et les femmes dans les processus électoraux et les centres de décisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *