HCP: Bien qu’en baisse, la violence contre les femmes est structurelle

La tendance générale de la violence contre les femmes au Maroc s’oriente à la baisse principalement en milieu urbain, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) pour qui en dépit de son caractère structurel, la violence a entamé globalement une tendance à la baisse entre 2009 et 2019.

Selon les premiers résultats d’une enquête réalisée par le HCP entre février et juillet 2019, « parmi 13,4 millions de femmes âgées de 15 à 74 ans, plus de 7,6 millions ont subi au moins un acte de violence, tous contextes et toutes formes confondus durant les douze mois précédant l’enquête, soit 57% de la population féminine ».

Aux côtés des violences psychologique, physique, économique et sexuelle répertoriées jusqu’à présent, une nouvelle forme de violence est apparue, la « cyber-violence ».

D’après l’enquête du HCP, dont les résultats ont été publiés à l’occasion de la campagne nationale et internationale de mobilisation pour l’élimination de la violence à l’encontre des femmes, la « cyber-violence » a émergé avec le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication et l’expansion des réseaux sociaux.

Cette forme de violence touche près de 1,5 million de femmes au Maroc. « Avec une prévalence de 14%, près de 1,5 million de femmes sont victimes de violence électronique au moyen de courriels électroniques, d’appels téléphoniques, de SMS, etc », selon l’enquête du HCP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *