Le BCIJ et la police espagnole réussissent à démanteler une cellule terroriste

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a réussi mercredi, en coordination avec la police nationale espagnole, à démanteler une cellule terroriste partisane de “Daech”, porteuse de projets terroristes et composée de 4 membres âgés entre 24 et 39 ans.

Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre de la coopération entre les services de sécurité marocains et espagnols, a permis d’arrêter 3 individus s’activant dans la région de Farkhana et Béni Nsar (Nador), dont le frère d’un combattant présent sur la scène syro-irakienne, indique un communiqué du BCIJ, précisant que le chef de cette cellule a été arrêté simultanément dans la banlieue de Madrid.

Les premiers éléments de l’enquête ont prouvé que les membres extrémistes de cette cellule ont adhéré à des campagnes de propagande faisant l’apologie des actes sanguinaires de “Daech”, tout en intensifiant des appels d’incitation en représailles contre la mort du “calife” présumé de cette organisation terroriste, ajoute le communiqué.

Cette opération sécuritaire conjointe intervient au moment où le danger terroriste, qui guette les deux Royaumes, ne cesse de croître, alors que les alliés de “Daech” intensifient leurs activités en dehors des zones de tension, à l’aide de campagnes d’incitation dans divers pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *