Migrants clandestins: Baisse de 55% des arrivées sur les côtes espagnoles

Le nombre de migrants clandestins arrivés par mer en Espagne ne cesse de régresser depuis le début de l’année, enregistrant une baisse d’environ 55% jusqu’au 1er décembre par rapport à la même période de l’année dernière, d’après le ministère espagnol de l’Intérieur.

Entre le 1er janvier et le 1er décembre, un peu plus de 24.000 migrants ont gagné de manière illégale les côtes espagnoles à bord d’embarcations de fortune, contre 53.004 migrants pendant la même période de 2018, soit un recul de 54,7%, précise un rapport du ministère espagnol.

D’après ce rapport intitulé « l’immigration irrégulière du 1er janvier au 1er décembre 2019 », 1.098 embarcations sont arrivées sur les côtes espagnoles au cours de la même période, contre 1.959 embarcations entre le 1er janvier et le 1er décembre 2018, soit une régression de 44%.

Confirmant la tendance baissière des migrants clandestins arrivés dans le pays ibérique ces dernières années, le nombre des arrivées par voie terrestre est, lui aussi, en recul. Il est ainsi passé de 6.288 au 1er décembre 2018 à 5.744 au 1er décembre courant, en baisse de 8,7%.

Cette baisse remarquable est le fruit de la coopération avec le Maroc qui redouble d’efforts pour lutter contre la migration clandestine. Une coopération qui a poussé le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, à demander à plusieurs reprises à l’Union européenne de fournir au Maroc des ressources suffisantes pour faire face à la très forte pression migratoire qu’il subit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *