Le Roi Mohammed VI nomme Chakib Benmoussa président de la Commission spéciale sur le modèle de développement

Le Roi Mohammed VI a chargé, mardi, M. Chakib Benmoussa, jusque-là ambassadeur du Royaume à Paris, de la présidence de la Commission spéciale sur le modèle de développement, une nomination qui était attendue depuis le discours royal à l’occasion de la fête du Trône.
« Nous attendons (que la commission) remplisse son mandat avec impartialité et objectivité en portant à Notre connaissance un constat exact de l’état des lieux, aussi douloureux et pénible puisse-t-il être. Elle devra être dotée de l’audace et du génie nécessaires pour proposer des solutions adaptées », avait souligné le Souverain.
Chakib Benmoussa devrait être le chef d’orchestre d’une équipe regroupant des compétences nationales issues du public et du privé. Ils doivent être « suffisamment outillés pour comprendre les dynamiques à l’œuvre au sein de la société et aller au-devant de ses attentes, sans jamais perdre de vue l’intérêt supérieur de la Nation », avait indiqué le Souverain.
Conscient que le modèle de développement actuel s’est avéré « inapte à satisfaire les demandes pressantes et les besoins croissants des citoyens », le Roi Mohammed VI avait insisté sur la nécessité de mener une réflexion sur un nouveau modèle de développement.
Le Souverain a tenu à souligner que cette commission «ne tiendra lieu ni de second gouvernement, ni d’institution officielle parallèle», mais qu’elle jouera le rôle «d’organe consultatif investi d’une mission limitée dans le temps».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *