Flux migratoires: L’Espagne demande à l’UE un accroissement de l’aide au Maroc

L’Espagne a demandé jeudi à l’Union européenne (UE) d’augmenter les ressources destinées au Maroc pour l’aider à lutter contre les flux de la migration clandestine auxquels il est confronté.

Le Maroc doit être doté de ressources suffisantes pour faire face à l’immigration clandestine, a insisté le président du gouvernement espagnol en fonction, Pedro Sanchez, lors d’un point de presse conjoint, jeudi à Madrid, avec le président du Conseil européen élu, Charles Michel, en visite en Espagne.

Grâce à la coopération entre le Maroc et l’Espagne, les arrivées de migrants illégaux sur les côtes espagnoles ont été réduites de plus de 50% en 2019, s’est félicité le chef de l’exécutif espagnol.

Le ministère espagnol de l’Intérieur a fait état, récemment, d’une réduction de plus de 53% du nombre de migrants clandestins arrivés par mer en Espagne, entre le 1er janvier et le 30 octobre par rapport à la même période de l’année précédente.

Un total de 22.247 migrants ont gagné de manière illégale les côtes espagnoles à bord d’embarcations de fortune au 30 octobre dernier, contre 47.684 migrants pendant la même période de 2018, soit un recul de 53,3%, a précisé le ministère dans un rapport sur « l’immigration irrégulière janvier-octobre 2019 ».

Au cours de la même période, 1.030 embarcations étaient arrivées sur les côtes espagnoles, contre 1.775 embarcations entre le 1er janvier et le 30 octobre 2018, soit une régression de 42%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *