L’externalisation des SI met les pouvoirs publics face aux enjeux de la cybersécurité

La 7ème édition du séminaire d’information et de sensibilisation sur la cybersécurité, organisé mardi à Rabat par l’Administration de la Défense nationale, a conclu à la nécessité de la maîtrise des risques juridiques, techniques et de sécurité dans la décision de l’externalisation des systèmes d’information (SI).
L’externalisation des systèmes d’information est une tendance durable et irréversible, a indiqué le ministre délégué chargé de l’Administration de la Défense nationale, Abdeltif Loudyi, lors de cette édition, organisée sur Hautes Instructions Royales.
Il a évoqué la possibilité de développement d’installations souveraines et d’une offre nationale de cloud qui permettrait non seulement de satisfaire les besoins des organismes nationaux et la maîtrise des enjeux de cybersécurité, mais aussi d’ériger le Maroc en plate-forme régionale d’IT Outsourcing pour ainsi enrichir son écosystème numérique.

Abdeltif Loudyi a rappelé certaines actions réalisées par la Direction générale de la sécurité des systèmes d’information (DGSSI), relevant de l’Administration de la Défense nationale, dans le cadre du renforcement de l’arsenal juridique cyber au Maroc.
L’externalisation des SI retient l’attention des responsables à tous les niveaux à l’heure où la digitalisation constitue un enjeu important de développement pour le Royaume, a de son côté indiqué le ministre de l’Économie, des finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaaboun.
Présent également à ce séminaire, le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, a souligné que la transformation digitale exigeait l’adoption rapide de nouvelles technologies et l’ouverture des SI aux partenaires et aux clients.
Le transfert et le traitement des données devrait garantir un niveau de protection suffisant de la vie privée, des libertés et droits fondamentaux des personnes, a souligné, pour sa part, le président de la Commission nationale de contrôle de protection des données à caractère personnel (CNDP), Omar Seghrouchni.
Les trois panels de cette rencontre: « externalisation et enjeux de sécurité », « offres Cloud et garanties de sécurité » et « solutions de sécurité pour le Cloud », ont été animés par des spécialistes nationaux et des experts d’Espagne, de France, du Royaume-Uni et des États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *