Forum international libyen sur l’investissement: Le Maroc soutient la stabilité et le développement en Libye

Le premier forum international libyen sur l’investissement, ouvert lundi à Rabat, a été l’occasion pour le ministre libyen du Plan, Taher al-Juhaimi, d’affirmer la volonté de la Libye de renforcer la coopération avec le Maroc dans le domaine économique et de l’investissement, assurant que « la Libye reste un pays prometteur pour les investisseurs »

Le gouvernement libyen est en train de réviser son plan de développement quinquennal en redéfinissant les priorités de quelque 4.000 projets d’une valeur globale de l’ordre de 100 milliards de dollars, a-t-il assuré.

« Nous nous apprêtons à lancer un programme de reconstruction globale avec l’appui de plusieurs organisations internationales, dont la Banque Mondiale », a précisé le responsable libyen, pour qui la Libye aspire attirer des investisseurs privés tant libyens qu’étrangers pour mettre en œuvre ce plan de développement.

Initié sous l’égide du Conseil présidentiel libyen en collaboration avec le ministère marocain de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, le forum se déroule avec la participation de plus 400 personnes de 12 pays représentant les secteurs public et privé et les différents secteurs économiques libyens.

Omar Moro, le président de la Fédération des chambres marocaines de commerce, d’industrie et de services (FCMCIS), a fait part de la disposition du secteur privé marocain à intensifier les contacts avec les partenaires libyens pour examiner les domaines de coopération et les projets communs d’investissement.

Le choix du Maroc pour abriter cette manifestation économique de deux jours s’explique par le rôle prépondérant du Royaume dans l’appui et la réussite du dialogue inter-libyen qui s’est tenu à Skhirat et qui a débouché sur la signature de l’accord politique libyen en décembre 2015.

Le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Othmani, avait souligné à l’ouverture du forum, que le Maroc continuera à soutenir la stabilité et le développement en Libye.

Dans une allocution lue en son nom par le ministre du Travail et de l’insertion professionnelle, Mohamed Amkraz, le chef du gouvernement a fait observer que ce forum se tient au lendemain du dernier Discours du Roi Mohammed VI dans lequel le Souverain a insisté sur l’importance pour les pays du Maghreb de construire des relations solides et saines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *