OFFPT: Plus de 353.500 stagiaires et 11 nouveaux centres ouverts

L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFFPT) a formé 353.581 stagiaires, dont 22.600 inscrits en formation qualifiante, au titre de la saison 2018-2019.

Au cours de cette période, 11 nouveaux centres ont été créés, dont 5 réalisés en partenariat avec la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et 6 établissements sectoriels dans les domaines de l’agroalimentaire, le tourisme, l’automobile et les métiers éducatifs apportant une capacité de plus de 7.000 places pédagogiques.

Ces données ont été dévoilées lors du Conseil d’administration de l’OFFPT, tenu lundi dernier à Rabat. La directrice générale de l’Office Loubna Tricha, a souligné que « plusieurs changements » ont été opérés par le management de l’Office suite aux Hautes orientations royales.

Le projet de restructuration du portefeuille filières a également été lancé en concertation avec les professionnels de chaque secteur, selon Loubna Tricha qui a également fait part de l’accompagnement du plan d’accélération industriel pour le développement de 8 écosystèmes.

Ces derniers concernent l’aéronautique, l’automobile, le cuir, l’IMME, le matériel de construction, l’Offshoring, les poids lourds et la construction industrielle, le textile et habillement, outre la création à l’horizon 2020 de 19.000 emplois au niveau de Souss-Massa en tant que région pilote.

Au cours de ce CA, tenu sous la présidence du ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Said Amzazi, la DG de l’Office a annoncé la création de 7 centres de formation professionnelle en Guinée-Conakry, au Mali, au Gabon, à Madagascar, en Ethiopie, au Nigeria et au Sénégal.

Des projets menés en partenariat avec la Fondation Mohammed VI pour le Développement Durable, en plus du déploiement d’actions de formation et de certification au profit de 5.211 collaborateurs.
En 2018, l’Office a mobilisé un budget global de 3.736,7 millions de dirhams, soit une évolution de 3,7% par rapport à l’exercice 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *