Le Prix honorifique de la culture amazighe à Fatima Tabaamrant

La chanteuse amazighe Fatima Chahou, dite Tabaamrant, a reçu jeudi à Rabat, le Prix honorifique de la culture amazighe au titre de l’année 2018, pour l’ensemble de son oeuvre artistique sondant les profondeurs de l’identité amazighe marocaine.

La chanteuse amazighe a été couronnée lors de la cérémonie de remise du Prix de la culture amazighe de l’année 2018 organisée par l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Quant au Prix national de la création littéraire, il a été attribué à Fatima Faïz, alors que celui de la poésie est revenu à Ahmad Balaj.
Rachid Oubghaj a décroché le Prix de la littérature d’enfance, tandis que celui de la catégorie de la recherche a été attribué à Mohamed Ahmyan.

D’autres prix ont été décernés dans les catégories de la littérature d’enfance (Rachid Oubghaj), de la traduction (Mohamed Farsi), de l’éducation et de l’enseignement (Mustapha Aaouine, Hassan Ikkou et Ahmad Dahouz).

Dans la catégorie presse et communication, des prix ont été décernés à Khadija El Mezlougui et Zahra Arjal, Boubker Outaaddit et Mohamed El Ghazi.

Le Prix national du manuscrit est revenu à Abderrahman Yaakoubi, alors que le Prix national des Arts a été remis au Raiss soussi El Houcine El Aasri, dit El Mrrakchi et à Noureddine Naimi.

Le prix de la catégorie des films a été décerné au réalisateur Mohammed Fawzi, tandis que la troupe Akabar pour la culture et les arts a décroché celui de la catégorie du théâtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *