Salé: Mise en échec d’une opération d’émigration clandestine

La police de Salé a mis en échec, mercredi sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), une opération d’émigration illégale et arrêté cinq personnes pour implication et complicité présumées dans l’organisation de l’émigration clandestine.

En plus de ces cinq personnes, la police a également interpellé 22 candidats à l’émigration illégale, dont un mineur de 16 ans, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Ces derniers avaient remis différentes sommes d’argent aux organisateurs arrêtés en échange de la promesse de les faire émigrer clandestinement en Espagne par mer.

Les fouilles ont permis de saisir des équipements susceptibles d’être utilisés dans l’organisation de l’émigration clandestine, notamment 21 gilets de sauvetage, du carburant, des appareils d’éclairage nocturne, des couteaux de divers formats.

Une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet compétent afin de démêler les fils de cette affaire, et d’identifier les éventuels complices, ainsi que les ramifications de ce réseau criminel, tant au niveau national que transnational, conclut la DGSN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *