Fort impact des énergies renouvelables sur le Programme d’électrification rurale

La montée en puissance des énergies renouvelables impacte positivement le Programme d’électrification rurale, qui prévoit de connecter quelque 850 douars au réseau électrique jusqu’en 2022, selon le ministre de l’énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rebbah.

Le nombre de bénéficiaires de l’électrification rurale a atteint 13 millions de personnes dans le monde rural durant les deux dernières décennies, a ajouté le ministre lundi à la chambre des représentants, soulignant l’impact de la baisse importante du coût des panneaux photovoltaïques.

Samedi dernier à Essaouira, le ministre avait indiqué que 3700 MW sont déjà opérationnels en énergie solaire, éolienne et hydroélectrique, portant ainsi la part des énergies renouvelables, aujourd’hui au Maroc, à environ « 34% de la puissance électrique installée ».

Aziz Rebbah a expliqué qu’au-delà de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, « notre dépendance énergétique a été réduite de 98% en 2009 à moins de 93% actuellement, une marge de réserve très confortable du système électrique national permettant d’assurer notre approvisionnement dans de meilleures conditions ».

En termes d’intégration industrielle, des sociétés pour les filières solaires photovoltaïques sont déjà installées au Maroc, en plus de la mise en place d’une usine de pales éoliennes d’une capacité de 1000 MW/an destinées aussi bien au marché local qu’à l’exportation, a souligné le ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *