Plus de 500 sites historiques et biens meubles inscrits au patrimoine national

Plus de 500 sites archéologiques, bâtiments historiques et biens meubles ont été inscrits sur la liste du patrimoine national au titre des années 2018 et 2019, a annoncé mercredi à Rabat le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laâraj.

Depuis 2018, quelque 266 sites et biens meubles ont été classés au patrimoine national, a précisé Mohamed Laâraj, lors d’une réunion sur « la gestion du patrimoine culturel ».

Il a également fait savoir que 291 sites et biens meubles étaient déposés  auprès du Secrétariat général du gouvernement en vue de les publier au bulletin officiel, tandis que 203 autres sites sont en phase de préparation finale au sein de la Direction du patrimoine culturel.

Le ministre a fait observer que les ressources financières du Fonds national de l’action culturelle (FNAC) avaient affiché une augmentation importante de plus de 100 millions de dirhams au cours des huit premiers mois de cette année.

Le renforcement du réseau d’institutions nationales spécialisées dans le domaine de la formation est l’une des priorités du ministère. C’est le cas de la création prévue de l’École nationale d’ingénierie patrimoniale chargée de la formation de compétences en ingénierie patrimoniale, de restauration du patrimoine culturel et artistique, a souligné Mohamed Laaraj.

En dépit des efforts déployés, il existe toujours un manque de coordination au niveau des régions et une absence d’initiatives sérieuses concernant la  valorisation, la sensibilisation et la prise de conscience de l’importance de ces sites, a regretté le ministre.

Dans ce sens, il a incité à la mise en place d’une plateforme interactive entre les différentes parties prenantes de la gestion du patrimoine aux niveaux central, régional et local afin d’échanger des informations, des connaissances et des expériences réussies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *