OCP: Une usine d’engrais pour moderniser l’agriculture au Ghana

La présence du Groupe OCP au Ghana se renforce constamment, avec la conclusion jeudi à Accra, de deux accords de coopération stratégique pour optimiser la chaîne de valeur des engrais de l’agriculture ghanéenne et la décision d’implanter, en 2024, une usine de production d’engrais adaptés aux besoins du sol au Ghana.

Outre l’objectif de fournir des « engrais sur mesure » à des prix compétitifs pour les agriculteurs ghanéens, ce partenariat offre aux parties prenantes, dans la chaîne de valeur des engrais, une gamme de services à forte valeur ajoutée.

Les principales initiatives comprennent une offre complète destinée aux agriculteurs (intrants, financement, prélèvement) ainsi que des « Farmers School », indique un communiqué conjoint.

Parallèlement à ce dernier partenariat, OCP a également lancé son programme IMPULSE, développé par l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), qui a pour but d’accélérer le développement des start-ups et des agro-entrepreneurs actifs dans le secteur agricole.

Ce partenariat vient consolider le projet de construction d’une usine de production d’engrais, annoncé en septembre dernier, qui devrait être située dans la région ouest du Ghana, dans le district de Jomoro.

Le projet est en phase conceptuelle. Avec la disponibilité et la transformation des ressources naturelles des deux pays, combinant le gaz naturel du Ghana et le phosphate du Maroc, l’unité industrielle devrait avoir une capacité de production d’engrais d’environ 1 million de tonnes.

Depuis 2017, quelque 85.000 agriculteurs ont bénéficié des programmes Agribooster et OCP School Lab. Au cours des trois prochaines années, le nouvel accord de coopération prévoit de toucher plus de 500.000 agriculteurs avec au moins 30% de femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *