Brésil: Le Sénat soutient l’initiative d’autonomie au Sahara

Le Sénat fédéral brésilien a adopté à une large majorité une motion de soutien à l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara marocain, qui « respecte l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale du Royaume ».

Le président du Sénat, Davi Alcolumbre, a adressé mercredi au ministre brésilien des Relations Extérieures, cette motion d’appui à l’initiative d’autonomie, présentée par le Maroc en vue de parvenir à une solution politique consensuelle et durable au conflit régional autour du Sahara Marocain.

Adoptée par 62 Sénateurs sur un total de 81, la motion stipule notamment que « l’appui du Brésil à la proposition marocaine d’autonomie sera cohérent avec les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et compatible avec la position de la communauté internationale pour la recherche d’une solution politique réaliste et consensuelle à ce conflit régional ».

Les sénateurs signataires de cette motion représentent tout le spectre politique du pays, majorité comme opposition. La motion, qui se félicite par ailleurs des « valeurs communes de tolérance, de pluralité et de diversité » qui unissent le Maroc et le Brésil, est la première du genre à être adoptée par le Sénat brésilien.

Le 13 juin dernier, le ministre des Relations extérieures du Brésil, Ernesto Araujo, avait déclaré à l’occasion de la visite à Brasília du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita: « le Brésil soutient les efforts du Maroc pour parvenir à une solution réaliste à la question du Sahara et est disposé à contribuer aux différents efforts visant à parvenir à des solutions allant au-delà de la rhétorique ».

Près d’un an auparavant, en mai 2018, la Chambre des Députés brésilienne avait adopté également, à une large majorité, une motion d’appui à l’initiative d’autonomie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *