Afrique: Le Japon exclut la rasd de la 7ème TICAD

L’Ambassadeur du Japon au Maroc, Takuji Hanatani, a affirmé jeudi à Rabat, que la position de Tokyo concernant le différend sur le Sahara est « constante et inchangée », assurant que le Japon n’a jamais reconnu et ne  reconnaîtra jamais la rasd, la prétendue république autoproclamée par le polisario avec le soutien de l’Algérie.

Le diplomate japonais, qui a été reçu par le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a insisté sur le fait que la république fantoche n’est pas invitée à la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD).

Seuls les 54 pays reconnus au niveau international en tant que membres de l’Union Africaine ont été invités à la 7ème édition de la TICAD, qui aura lieu du 28 au 30 août courant à Yokohama, a-t-il dit, cité par un communiqué de la Chambre des représentants.

Tout en saluant l’appel lancé par le Roi Mohammed VI pour un dialogue direct entre le Maroc et l’Algérie, le diplomate japonais a exprimé « l’espoir de voir les relations bilatérales s’améliorer entre les deux pays, ce qui contribuera au règlement de cette affaire ».

Concernant les relations Maroc- Japon, Takuji Hanatani a rappelé que le Royaume  représentait la deuxième destination des  investissements nippons en Afrique, précisant que 68 entreprises japonaises y sont présentes et emploient quelque 40.000 personnes.

Pour sa part, Habib El Malki a passé en revue les efforts du Royaume en vue de parvenir à une solution définitive au conflit artificiel autour du Sahara, réitérant l’engagement du Royaume dans le processus de règlement onusien.

« Il s’agissait d’un conflit régional depuis le début, et le monde a pris davantage conscience des circonstances de ce problème artificiel », a souligné le président de la Chambres de représentants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *