L’OCP tient le 2ème «World Merit Summit» dédié au développement durable

La 2ème édition du World Merit Summit, se tient du 4 au 9 août à l’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguerir prèrs de Marrakech, avec la participation de jeunes activistes venant de plus de 20 pays qui échangent autour de l’agenda 2030 des Nations Unies, en vue d’achever les Objectifs de Développement Durable (ODD).

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) a saisi l’occasion pour annoncer ses objectifs en matière d’énergie et relatifs à la gestion de l’eau. Dans un communiqué le groupe fait savoir que son ambition est d’atteindre, à l’horizon 2028, la couverture totale de ses besoins en électricité grâce à l’énergie éolienne, solaire ou à la cogénération.

La technique de la cogénération, explique l’OCP, est un procédé qui permet de récupérer l’énergie thermique dégagée lors de la production d’engrais pour la convertir en énergie électrique.

Le même souci de préservation des ressources naturelles est de vigueur en matière de gestion de l’eau, informe la même source. « Ainsi en 2018, plus de 30% des besoins hydriques de l’OCP ont pu été couverts sans recourir à l’eau conventionnelle», précise dans un communiqué l’OCP qui ambitionne de parvenir à utiliser 100% d’eau non conventionnelle avant 2028.

Le groupe OCP, leader mondial des phosphates, n’a cessé d’élaborer de nombreuses stratégies qui lui ont permis de renforcer son statut de producteur d’engrais parmi les plus durables au monde. Parmi les exemples de cet éco-engagement, on peut citer son outil de production qui consomme désormais 70% d’énergie produite à partir de ressources propres.

Avec près d’un siècle d’expertise, l’OCP est le premier producteur mondial d’engrais phosphatés. L’Office travaille en partenariat avec plus de 160 clients sur les 5 continents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *