Mawazine: Nouveau record avec plus de 2,75 millions festivaliers

La 18e édition du festival Mawazine a enregistré un nouveau record de fréquentation avec 2.750.000 festivaliers qui ont suivi les performances de plus de 200 artistes sur les scènes de Rabat et Salé, affirme l’Association Maroc Cultures, organisatrice de l’événement tenu sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI.

Cette audience historique vient confirmer la popularité exceptionnelle de Mawazine et l’attrait international du festival. La manifestation a, en effet, bénéficié d’une couverture médiatique impressionnante. Elle confirme également sa place d’événement musical le plus fréquenté de la planète, le titre de festival « N°1 » mondial récemment décerné par le site de référence Statista, l’un des principaux fournisseurs de données dans le monde, ajoute l’Association dans un communiqué.

Pendant neuf jours, du 21 au 29 juin 2019, Mawazine a connu de véritables temps forts avec les performances d’artistes venus de toute la planète. Cette édition a ainsi été l’occasion pour les chanteurs et musiciens de découvrir l’engouement exceptionnel dont ils jouissent auprès des Marocains.

Entre les stars et les festivaliers, les moments de partage ont brillé par leur intensité. Qu’il s’agisse du rappeur américain Travis Scott et son bain de foule à l’OLM Souissi. Ou des Black Eyed Peas, qui ont livré une prestation de folie, ou encore de Maluma, BigFlo & Oli et Future, etc.

Sans oublier la formation libanaise Mashrou’ Leila, qui a créé l’événement auprès de la jeunesse. Carole Samaha, Myriam Fares, Elissa, Najwa Karam ou encore Walid Toufic ont fait très forte impression.

A Salé, Manal, Hamid El Kasri, Fnaïre, Abdellah Daoudi ou encore Zina Daoudia et Mustapha Bourgogne ont démontré l’immense talent de la scène nationale et sa très grande diversité.

Au Bouregreg, les rythmes du monde ont été célébrés avec la participation de grandes figures : de Kokoko à Youssoupha en passant par Kery James et le surprenant collectif de femmes Les Amazones d’Afrique, qui a réuni huit des plus grandes voix africaines dont Mamani Keita et Angélique Kidjo, en plus du jeune Koba LaD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *