Amzazi: Baisse « très importante » de la fraude au baccalauréat

Les épreuves du baccalauréat ont connu une baisse « très importante » des cas de fraude depuis 2016, année marquée par l’entrée en vigueur de la loi réprimant la triche aux examens, a indiqué le ministre de l’Éducation nationale, Said Amzazi.

En plus de cette loi, ce résultat est aussi le fruit des campagnes de sensibilisation organisées dans les différents lycées du Royaume tout au long du mois de mai, a déclaré le ministre qui était présent au lancement, mardi, des examens du baccalauréat dans des lycées de Kénitra et de la commune de Sidi Taibi.

Cette dynamique a été confortée cette année avec, en particulier, la création de comités régionaux chargés du suivi et de l’évaluation des examens, a ajouté le ministre.

A l’échelle nationale, quelque 441.000 candidats passent le baccalauréat cette session, dont 48% sont des filles, alors que les candidats libres représentent un quart de l’effectif global.

Les résultats de cette session seront annoncés le 26 juin. Quant à la session de rattrapage, elle aura lieu les 4, 5, 6 et 8 juillet 2019, avec l’annonce des résultats le 13 du même mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *