Amazigh et Conseil national des langues et des cultures: Les lois organiques passent au Parlement

La Chambre des représentants a adopté, lundi en séance plénière et à l’unanimité, le projet de loi organique définissant le processus de mise en œuvre du caractère officiel de l’amazigh, ainsi que les modalités de son intégration dans l’enseignement et dans les domaines prioritaires de la vie publique.

Mohamed Laaraj, le ministre de la Culture et de la Communication, a indiqué à ce sujet que ce projet de loi, prévu par l’article 5 de la Constitution, s’inscrit dans une perspective d’ancrage des valeurs de cohésion et de solidarité nationale à travers la préservation de cette langue et du patrimoine culturel et civilisationnel amazigh.

La Chambre des représentants a également adopté, à l’unanimité en séance plénière, le projet de loi organique portant création du Conseil national des langues et des cultures marocaines.

Pour le ministre, ce Conseil est un cadre de référence et une force de proposition dans le domaine des langues et de la culture dans une optique de consolidation de l’identité marocaine, à travers la préservation et la diversité de ses composantes.

Ce texte vise à développer des politiques linguistiques cohérentes pour les deux langues officielles et les langues étrangères afin d’améliorer leur apprentissage. C’est aussi un mécanisme de protection et de développement des langues arabe et amazighe et des diverses expressions culturelles marocaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *