CAF: Aucune poursuite judiciaire contre Ahmad Ahmad

Aucune poursuite n’a été retenue contre le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, interpellé jeudi en France pour être entendu par la justice française dans une affaire de contrat avec un équipementier sportif.

Il s’agit d’un «contrat rompu unilatéralement par la CAF avec l’équipementier allemand Puma», selon des médias français qui précisent que Ahmad Ahmad « est ressorti libre de sa garde à vue, sans poursuite à ce stade ».

Jeudi, la FIFA avait affirmé avoir « pris note des événements présumés concernant Ahmad Ahmad », sans toutefois être en mesure de commenter cette affaire, et demandé « aux autorités françaises toute information » qui pourrait intéresser son « comité d’éthique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *