Lutte contre la traite des êtres humains: Installation de la Commission nationale

Le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a présidé, jeudi à Rabat, la cérémonie d’installation des membres de la Commission nationale de coordination des mesures de lutte et de prévention contre la traite des êtres humains, qui représente un élément fondamental dans le renforcement du système des droits humains au Maroc.

M. El Otmani a souligné que la création d’une Commission chargée de la lutte et la prévention de la traite des êtres humains vient couronner les efforts déployés par le pays pour s’attaquer à ce phénomène, louant au passage l’expérience reconnue des membres de la Commission dans la lutte contre la traite des êtres humains en particulier et les droits de l’Homme en général.

Le Maroc attache une grande importance à la lutte contre la traite des êtres humains, un intérêt cristallisé par la ratification de plusieurs conventions internationales, telles que la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et son Protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants.

La traite des êtres humains est une forme moderne d’esclavage qui ne peut être tolérée, a insisté M. El Otmani, notant que le Protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des individus, en particulier les femmes et les enfants, inclut dans la traite des êtres humains de multiples formes telles que l’exploitation sexuelle, le travail et la servitude forcés, l’esclavage ou des pratiques similaires à l’esclavage, la réduction en esclavage ou le prélèvement d’organes.

Les attributions de cette Commission lui permettront de soumettre des propositions au gouvernement dans le but de préparer le plan d’action national et proposer des mécanismes efficaces, alliant les avantages de la prévention et de la sensibilisation et les impératifs de dissuasion et de protection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *