Casablanca: Le Roi Mohammed VI inaugure un Centre médical de proximité à Sidi Moumen

Le Roi Mohammed VI a procédé, lundi à l’arrondissement Sidi Moumen (Préfecture des arrondissements de Sidi Bernoussi), à l’inauguration d’un Centre médical de proximité – Fondation Mohammed V pour la Solidarité, le deuxième du genre au Maroc, réalisé pour un investissement global de 60 millions de dirhams et devant desservir près de 500.000 habitants.

Ce projet solidaire, dont les travaux de construction ont été lancés par le Souverain le 11 octobre 2016, dénote l’engagement de SM le Roi à améliorer les prestations médicales au profit des citoyens, à consolider l’offre de soins en faveur des populations vulnérables, et à assurer un développement humain global, durable et intégré.

Assurant une permanence de soins 24h/24 et 7j/7, le nouveau Centre permettra d’accélérer les interventions en cas d’urgence médicale et d’atténuer la pression exercée sur l’hôpital préfectoral, ainsi que sur les Centres de santé de niveau 1 et 2 existants, et d’éviter à des personnes souffrantes la peine de longs déplacements pouvant mettre en péril leur vie.

Structure intermédiaire entre le réseau des établissements de soins de santé de base (niveau 1 et 2) et le réseau hospitalier, le Centre médical de proximité – Fondation Mohammed V pour la Solidarité permettra ainsi d’assurer davantage de complémentarité dans la carte sanitaire au niveau de la Région.

À l’instar de celui inauguré par le Souverain au quartier El Youssoufia à Rabat le 11 mai dernier et ceux prévus à Témara, à Casablanca (ville nouvelle d’Errahma) et à Tanger (arrondissement Beni Makada), le nouveau Centre médical de proximité de Sidi Moumen fait partie d’un programme structuré mené par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité.

Ce programme vise à soutenir le secteur médical national, à travers notamment le renforcement de l’offre de soins existante, la mise en place d’une filière de soins de proximité accessibles aux populations et l’intégration d’une approche sociale complémentaire dans les mécanismes d’accompagnement des patients.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *