Violence contre les femmes: Le taux de prévalence dépasse 54%

Le taux de prévalence de la violence contre les femmes demeure élevé avec 54,4% au niveau national, les groupes d’âge les plus vulnérables étant les femmes âgées de 25 à 29 ans (59,8%).

Ce taux varie entre 55,8% en milieu urbain et 51,6% en milieu rural, selon les résultats préliminaires de la deuxième Enquête nationale sur la prévalence de la violence à l’égard des femmes, présentés mardi à Rabat.

Les résultats de cette enquête, effectuée dans les 12 régions du Royaume entre le 2 janvier et le 10 mars 2019, ont été présentés mardi par la ministre de la Famille, de la Solidarité, de l’Égalité et du Développement social, Bassima Hakkaoui.

Les violences conjugales présentent les taux de prévalence les plus élevés, et touchent 54,4% des fiancées et 52,5% des femmes mariées au niveau national.

Dans les lieux publics, 12,4% des Marocaines âgées de 18 à 64 ans ont subi une violence, selon l’enquête. Quant à la violence électronique, 13,4% des femmes ont déclaré en avoir été victimes. Le harcèlement représente 71,2% des actes de cyber-violence.

Le pourcentage de femmes violentées qui ont porté plainte contre leur agresseur est de 6,6%, a précisé Bassima Hakkaoui, faisant observer que les femmes urbaines représentent 7,7%, contre 4,2% chez les femmes rurales.

Les résultats de cette enquête devraient offrir les outils pour développer une nouvelle stratégie de lutte contre les violences à l’égard des femmes, a indiqué la ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *