Sahara- Onu: La résolution 2468 balaie les prétentions du polisario (El Khalfi)

La résolution 2468 du Conseil de sécurité sur le Sahara a mis un terme à l’illusion d’une prétendue responsabilité du Polisario dans la zone située à l’Est du dispositif de défense, en dénonçant les violations perpétrées par les séparatistes dans cette zone, a affirmé jeudi Mustapha El Khalfi, le ministre délégué, porte-parole du gouvernement.

Les résolutions onusiennes reconnaissent clairement aujourd’hui les violations perpétrées par le Polisario à l’Est du dispositif de défense, alors que les séparatistes prétendaient qu’il s’agissait de « territoires libérés », a souligné M. El Khalfi.

Désormais, le Polisario et l’Algérie font face à l’ONU et doivent se conformer à ses résolutions, a ajouté le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la Société civile, lors d’une conférence de presse à l’issue du conseil de gouvernement.

Des changements sont intervenus dans la politique onusienne sur la question du Sahara marocain, a relevé Mustapha El Khalfi, citant notamment le fait que l’Algérie soit reconnue comme partie prenante à ce conflit artificiel.

Il a aussi fait état de l’intérêt accordé à l’initiative marocaine d’autonomie, qualifiée de base sérieuse pour parvenir à un règlement politique consensuel, fondé sur le réalisme et l’esprit de compromis.

El Khalfi a, d’autre part, rappelé les graves violations des droits de l’Homme commises régulièrement dans les camps de Tindouf, exacerbant le sentiment de désespoir et de frustration chez les populations séquestrées.

Il a, dans ce sens, appelé la communauté internationale à agir face à l’aggravation des violations de ces droits dans les camps contrôlés par le polisario en Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *