Soudan: La rue presse les militaires de remettre le pouvoir à un gouvernement civil

Les Soudanais continuent de manifester, maintenant la pression sur le Conseil militaire de transition, qui avait destitué le président Omar el-Béchir jeudi dernier, pour remettre le pouvoir à un gouvernement civil.

Des milliers de manifestants continuent à camper devant le QG militaire à Khartoum, exigeant une transition assurée par un gouvernement civil.

Malgré les concessions faites par le Conseil militaire de transition, notamment l’annonce de la libération des manifestants arrêtés au cours des dernières semaines, la rue exige toujours que les responsables du régime déchu d’Omar El-Béchir soient traduits en justice.

Pour calmer la rue, les militaires ont remplacé le chef des services de renseignements, tenu responsable de la répression des manifestants.

Le Conseil militaire de transition a également demandé aux partis politiques de se mettre « d’accord sur une personnalité civile  indépendante qui deviendrait Premier ministre » à la tête d’un gouvernement civil.

Mais les protestataires refusent de voir des responsables du régime d’Omar El Béchir siéger encore au sein du Conseil, et comptent poursuivre les manifestations devant le QG militaire à Khartoum pour une passation rapide du pouvoir à un gouvernement civil dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *