Libye: Riyad reste attachée à l’accord de Skhirat

L’Arabie saoudite « soutient les institutions étatiques légitimes en Libye et reste attachée à l’accord de Skhirat » pour parvenir à une solution politique en Libye, a affirmé vendredi à Tunis, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Ibrahim Assaf Benabdelaziz Assaf.

L’accord de Skhirat, conclu au Maroc en décembre 2015, constitue « une feuille de route » dont la mise en œuvre permettra de préserver l’unité de la Libye, d’éviter les interventions étrangères et le terrorisme, a expliqué le chef de la diplomatie saoudien à l’ouverture de la réunion ministérielle préparatoire du 30è Sommet arabe, de dimanche 31 mars à Tunis.

En marge de ce sommet, la commission quadripartite sur la Libye (ONU, Ligue arabe, Union Africaine et Union Européenne), tiendra une réunion samedi à Tunis, en présence notamment du Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres et du Représentant spécial onusien pour la Libye, Ghassen Salama.

L’objectif est d’adresser un nouvel appel aux protagonistes de la crise libyenne pour se réunir autour de la table des négociations afin de parvenir à une solution inter-libyenne sous l’égide de l’ONU, selon le porte-parole du Sommet arabe, Mahmoud Khemiri, pour qui la Ligue arabe ne reconnaît que le gouvernement d’Union Nationale libyen présidé par Fayez Essaraj.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *