Lutte anti-terroriste: Le Maroc réélu à la coprésidence du GCTF

Le Maroc a été réélu, mercredi à Malaga, à l’unanimité des membres du Forum Mondial de Lutte contre le Terrorisme (GCTF), pour un troisième mandat à la coprésidence de cette instance, une reconduction qui confirme le rôle du Royaume dans la lutte anti-terroriste mondiale.

Après deux mandats consécutifs menés conjointement avec les Pays-Bas, le Maroc coprésidera le GCTF avec le Canada pour la période 2020-2022, ont décidé les membres du Comité de Coordination du GCTF, réunis pour leur 15ème session à Malaga (Espagne).

Fait exceptionnel dans une organisation de cette nature, la réélection du Maroc est une reconnaissance de la pertinence de sa stratégie globale et multidimensionnelle déployée pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme, conformément aux orientations du Roi Mohammed VI, ainsi que de sa contribution décisive à la stabilité et à la sécurité au niveau mondial, en tant qu’acteur crédible et responsable sur une question cruciale pour la communauté internationale.

Elle démontre, également, la justesse et le bien-fondé de la priorité donnée par le Maroc au renforcement de la coopération comme levier et prérequis essentiels pour faire face aux défis posés par cette menace transnationale.

Elle constitue, enfin, un témoignage renouvelé de la pertinence des choix volontaristes opérés par le Royaume, ainsi qu’une reconnaissance additionnelle des résultats probants atteints par le Royaume en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, ayant permis de l’ériger en partenaire incontournable et une référence en la matière.

Le Forum Mondial de Lutte contre le Terrorisme (GCTF) est une plateforme lancée en 2011, et co-présidée depuis 2016 par le Maroc et les Pays-Bas. Il est composé de 30 membres (29 pays + l’Union Européenne) et coopère étroitement avec de nombreuses organisations internationales, régionales et sous-régionales, dont l’ONU.

Sa structure s’articule autour de cinq groupes de travail portant sur la Lutte contre l’Extrémisme Violent, les Combattants Terroristes Etrangers, la Justice Pénale et l’Etat de Droit, le Renforcement des capacités en Afrique de l’Ouest et le Renforcement des capacités en Afrique de l’Est. Ses activités réunissent régulièrement des décideurs et des experts dans les domaines de lutte contre le terrorisme.

(avec MAP)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *