Sport: Une Plateforme de suivi en attendant l’Agence nationale anti-dopage

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami est déterminé à lutter contre le dopage et appelé, dans ce sens, tous les départements gouvernementaux concernés à joindre leurs efforts pour éradiquer ce phénomène de la pratique sportive.

Lors de la première réunion, mardi à Rabat, de « la Plateforme nationale de suivi de la conformité de la convention internationale de la lutte contre le dopage dans le sport de l’Unesco », Talbi Alami a affirmé que le département ministériel veille à réunir les conditions d’un environnement sportif sain.

En tête de ces conditions, la mise en application des dispositions de cette convention internationale, entrée en vigueur en 2007. La convention fournit un mécanisme pour aider les Etats parties à élaborer des programmes d’éducation et de prévention antidopage au moyen du Fonds pour l’élimination du dopage dans le sport.

Le ministre a également rappelé les actions entreprises par le Maroc pour la moralisation de la pratique du sport et la bonne réputation des sportifs nationaux dans les compétitions.

Ainsi, la Plateforme nationale est un mécanisme de coordination et d’unification des efforts pour une lutte plus efficace contre le dopage au niveau des diverses disciplines sportives.

Pour Fatima Bouali, responsable chargée de la médecine sportive au ministère de la Jeunesse et des Sports, cette réunion de la Plateforme nationale de suivi a été l’occasion de se mettre d’accord sur l’accompagnement du projet de lutte contre le dopage en attendant la mise en place de l’Agence nationale anti-dopage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *