Le Maroc « apprécie » la validation par le Parlement européen de l’accord de pêche Maroc-UE

Le Parlement européen a voté mardi, à une large majorité à Strasbourg, l’accord de pêche entre le Maroc et l’UE, une validation qui a aussitôt suscité l’appréciation du Royaume pour une démarche qui conforte le partenariat stratégique Maroc-UE.

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération international indique que le Maroc « exprime son appréciation quant à l’action collective des institutions européennes et des Etats membres de l’UE (et) salue leur engagement continu en faveur du partenariat stratégique qui les lie au Royaume du Maroc ».

Cette adoption confirme que le Maroc est le seul habilité juridiquement, dans le cadre de l’exercice de sa souveraineté, à négocier et signer des accords incluant le Sahara marocain, affirme le ministère, ajoutant que ces instruments juridiques couvrent la région du Sahara marocain et stipulent de manière explicite que la zone de pêche s’étend du parallèle 35 au Nord, au parallèle 20 au Sud, soit de Cap Spartel à Cap Blanc, au sud de la ville de Dakhla.

Après l’adoption le mois dernier de l’Accord agricole, le vote de ce mardi confirme l’attachement du Maroc et de l’Union européenne au renforcement de leur partenariat stratégique, ainsi qu’à sa préservation des manœuvres politiques et juridiques désespérées menées par l’Algérie et le Polisario, ajoute le communiqué.

L’adoption de l’accord par le Parlement européen, à 415 voix pour, 189 contre et 49 abstentions sur 653 députés présents à la plénière, est la dernière étape de validation au niveau européen avant l’adoption par le Parlement marocain et l’entrée en vigueur de cet accord qui fixe les conditions d’accès pour la flotte européenne et prévoit les exigences d’une pêche durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *