Carburants: Le plafonnement des prix devant le Conseil de la Concurrence

Le Conseil de la Concurrence devrait se prononcer, jeudi, sur la demande d’avis du Gouvernement concernant le plafonnement des prix des hydrocarbures, à travers le fixation d’une limite maximum des marges bénéficiaires.

Il s’agit de la première session du Conseil de la Concurrence, une institution dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Une session qui intervient dans le sillage du rapport de la mission d’information parlementaire sur les prix du carburant et les conditions de concurrence.

La mission d’information parlementaire avait été constituée deux ans après la libéralisation des prix et après les critiques qui ont fusé à cause des augmentations jugées abusives dans les stations de distribution.

Dans leur rapport, les partis de la majorité et de l’opposition avaient insisté sur la nécessité d’opter pour le plafonnement des prix des hydrocarbures et l’évaluation de la politique de libéralisation du secteur.

Outre les compétences de donner son avis sur les demandes de consultation et de publier des études sur le climat général de la concurrence sur les plans sectoriel et national, le Conseil dispose d’un pouvoir décisionnel en matière de lutte contre les pratiques anticoncurrentielles et de contrôle des opérations de concentration économique.
A l’issue de sa réunion jeudi, le Conseil de la Concurrence organisera, vendredi, une conférence de presse pour présenter les décisions adoptées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *