Le SIEL 2019 fait la part belle à la culture hispanophone

Le Salon international de l’édition et du livre (SIEL- 2019) a démarré jeudi à Casablanca, au cours d’une cérémonie présidée par le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani et de nombreuses figures culturelles et politiques.

L’Espagne est l’invitée d’honneur de cette 25ème édition, qui braque les projecteurs sur la culture hispanophone, en consacrant un pavillon à l’Amérique Latine.

Placée sous le haut Patronage du Roi Mohammed VI, le SIEL est marqué cette année par la participation de plus de 700 exposants représentant plus d’une quarantaine de pays.

Au fil des ans, le Salon gagne en notoriété et des maisons d’édition et des exposants du monde entier viennent y exposer des œuvres culturelles de qualité.

Ce rendez-vous désormais incontournable de l’agenda culturel, offre également au public des activités et des rencontres culturelles très diversifiées.

Plusieurs dizaines d’auteurs, poètes, chercheurs… de divers horizons contribuent aux débats et rencontres du SIEL 2019 qui se poursuit jusqu’au 17 février.

Un intérêt particulier est accordé aux nouvelles œuvres, critiques et expressions culturelles au Maroc, avec un focus sur les expressions linguistiques en arabe, amazighe et en hassani.

Comme les années précédentes, le SIEL 2019 sera marqué par la remise du Prix Ibn Battouta et du Prix national de lecture décerné par le Réseau de lecture au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *