AfricaSec 2019 planche sur les menaces sécuritaires à l’ère du numérique

La conférence internationale « Marrakech security forum/ AfricaSec 2019 » tiendra sa 10ème édition les 8 et 9 février à Marrakech avec la participation de plus de 300 participants de haut niveau, qui débattront des nouveaux défis de la sécurité en Afrique.

Sous le thème « Construire pour l’Afrique sa sécurité du futur », l’événement placé sous le patronage du Roi Mohammed VI, se penchera sur divers aspects des menaces sécuritaires, notamment à l’ère du numérique, indique lundi un communiqué des organisateurs.

Les conférenciers auront également à débattre des thèmes de « l’Afrique face aux vulnérabilités chroniques et aux menaces transnationales et asymétriques » et « l’arc de crises Afrique centrale et zone Sahélo-saharienne: entre conflits enlisés et menaces émergentes », précise le communiqué.

Organisé à l’initiative du Centre Marocain des études stratégiques (CMES) en partenariat avec la Fédération africaines des études stratégiques, cette conférence internationale réunira des responsables civils et militaires, des dirigeants d’ONG, des sécuritaires et d’experts des quatre coins du monde.

AfricaSec 2019 sera l’occasion de débattre de questions aussi diverses que « l’Union africaine face au défi de la réforme du conseil de paix et de sécurité », « nature et étendue des cyber menaces: acteurs malveillants, modes opératoires » et « le renseignement comme arme dans la lutte contre les menaces sécuritaires émergentes ».

D’autres thématiques sont à l’ordre du jour: « le cyber renseignement et risques numériques, « le cyber terrorisme et la radicalisation dans le cyber espace », « les organisations terroristes et criminelles hybrides, les menaces et guerres hybrides: la nécessaire transformation des services de sécurité et de défense » et « les perspectives pour le renseignement spatial et aérien ».

Parallèlement aux travaux de l’AfricaSec, le CMES- Global network against women radicalization, organise le 9 février un atelier sous le thème « les perspectives du genre dans la prévention de l’extrémisme violent » en partenariat avec ONU Femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *