L’accord agricole adopté par le Parlement européen confirme que tout accord couvrant le Sahara marocain ne peut être négocié et signé que par le Maroc

Le Parlement européen a adopté, mercredi en séance plénière à Strasbourg, à une écrasante majorité, l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne (UE) qui inclut explicitement le Sahara marocain.

L’accord, adopté à 444 voix pour, porte sur l’extension des préférences commerciales aux produits agricoles et de la pêche issus des provinces du sud du Royaume. Il s’agit d’un nouveau pas franchi dans les relations entre le Maroc et l’UE.

Il intervient dans la suite des développements positifs récents qui ont vu les deux parties renforcer la sécurité juridique de leurs accords commerciaux et consolider leur partenariat stratégique multiforme.

A cette occasion, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI) indique dans un communiqué que l’adoption de l’accord agricole Maroc-UE vient confirmer que “tout accord couvrant le Sahara marocain ne peut être négocié et signé que par le Royaume dans le cadre de l’exercice de sa souveraineté pleine et entière sur cette partie de son territoire”.

Le MAECI, qui se félicite de l’Échange de Lettres concernant l’Accord Agricole, conclu entre le Royaume du Maroc et l’UE, précise dans le communiqué que cet accord souligne explicitement que les produits agricoles et de pêche, issus des provinces du Sud du Royaume bénéficient des mêmes préférences tarifaires que ceux couverts par l’Accord d’Association.

Ce vote, à une majorité écrasante, vient couronner un long processus de négociations techniques, de concertations politiques et de validations juridiques, engagées entre le Maroc et l’UE, note le ministère, ajoutant que tout au long de ce processus le Maroc a été animé par une triple logique, à savoir la défense non-négociable de son intégrité territoriale et des fondamentaux de sa position à l’égard du Sahara Marocain, la préservation de ses intérêts économiques dans un secteur important avec un partenaire  commercial privilégié et un attachement sincère au partenariat multidimensionnel et profond avec l’UE.

Le Maroc, souligne le ministère, tient à exprimer son appréciation à l’égard de l’action de toutes les institutions européennes et des États membres de l’UE, et de leur engagement continu dans un esprit de responsabilité, en vue de faire face aux manœuvres et attaques menées par l’Algérie et le polisario pour torpiller ce partenariat séculaire.

Le Royaume considère que l’adoption de cet Accord constitue une base solide pour une relance pleine et entière de son partenariat avec l’UE, afin de relever ensemble, les défis auxquels fait face la région, et saisir ses opportunités, dans un esprit de clarté, de responsabilité et d’ambition, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *