Gabon : Tentative de coup d’État avortée, les mutins arrêtés

Les autorités gabonaises ont annoncé lundi l’arrestation de mutins, « une petite dizaine de militaires » qui avaient fait lire, dans la matinée à la radio, un message indiquant qu’un « Conseil national de restauration » allait être mis en place en l’absence du président Ali Bongo Ondimba, qui se trouve en convalescence au Maroc.

Le porte-parole du gouvernement, également ministre de la Communication Guy-Bertrand Mapangou, a affirmé lundi que les mutins avaient été arrêtés. « Aucune caserne n’a suivi l’appel » lancé par ces mutins, a assuré d’autre part une source gouvernementale.

Plus tôt dans la matinée, une vidéo a circulé sur les réseaux sociaux montrant trois militaires dont l’un lisait un communiqué annonçant la prochaine formation d’un « Conseil national de restauration ».

Mais très vite, les autorités gabonaises ont annoncé l’arrestation des mutins, une arrestation qui a été confirmée par l’ambassadeur du Gabon en France. Ce dernier a précisé que des éléments de l’armée avaient pris d’assaut la radio d’État à Libreville, où les mutins s’étaient retranchés depuis l’aube, et les ont tous arrêtés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *