Kénitra: Le point sur l’avancement du plan stratégique de développement

L’état d’avancement du plan stratégique de développement intégré et durable de la province de Kénitra 2015-2020 a été au centre d’une réunion présidée, mercredi à Rabat, par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, en présence de ministres et représentants des départements, établissements publics et entreprises concernés par la réalisation des projets.

La plupart des projets programmés dans le domaine routier, de la logistique, de l’eau et du transport ferroviaire « sont sur la bonne voie », a noté à cette occasion le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara.

Tout en reconnaissant des retards au niveau de la logistique et de la construction de la gare routière, le ministre a assuré que les problèmes relevés allaient être réglés au début de l’année.

Lors de cette réunion de la Commission centrale de pilotage du plan stratégique, le ministre a aussi fait état de « quelques problématiques liées à la libération du foncier, l’achèvement des études techniques ou au volet administratif ».

Des réunions seront tenues pour résoudre les problématiques financières et foncières a, pour sa part, expliqué Aziz Rebbah, le ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, et président du Conseil municipal de Kénitra.

Ce plan stratégique de développement de la province de Kénitra, lancé à l’initiative du Roi Mohammed VI, a mobilisé quelque 8,4 MMDH. Il a notamment pour objectifs d’accompagner le développement urbain et démographique de la province, de consolider sa position économique, d’améliorer le cadre de vie de sa population et de préserver son système environnemental.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *