Economie: L’Espagne premier client et premier fournisseur du Maroc

Les échanges commerciaux entre l’Espagne et le Maroc maintiennent leur tendance à la hausse, le pays ibérique ayant été le premier client et le premier fournisseur du Royaume au cours des neuf premiers mois de 2018, d’après l’Office des statistiques de l’Union européenne (Eurostat).

Ainsi, les exportations marocaines vers l’Espagne se sont accrues de 6,2% entre janvier et septembre par rapport à la même période de l’année dernière, pour une valeur de 4,985 milliards d’euros. Quant aux importations marocaines de l’Espagne, elles ont augmenté de 2,8 % au cours de la même période, pour un montant global de 6,142 milliards d’euros.

Dans le détail, l’Espagne importe essentiellement du « matériel électrique et des vêtements », alors que le Maroc achète à son voisin ibérique des « carburants et des lubrifiants et des composants mécaniques ».

Eurostat souligne que la complémentarité des échanges commerciaux entre les deux pays se base sur une intégration efficace dans la chaîne de valeur globale au niveau des deux rives du Détroit, dans des secteurs comme l’automobile, le textile ou le câblage électrique.

Les importations espagnoles représentent 41,6 % du total des importations de l’UE en provenance du Maroc, la France arrivant en deuxième position avec 28,6 %, suivie de l’Italie (6,3 %), du Royaume-Uni (4,7 %) et de l’Allemagne (4,4 %).

Quant aux exportations espagnoles vers le Maroc, elles représentant 35,7 % du total des exportations communautaires vers le Royaume, suivies de celles de la France (18,7 %), de l’Allemagne (9 %), l’Italie (8,7 %) et les Pays-Bas (4,8 %), précise Eurostat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *