Le Maroc présent au sommet du G5 Sahel à Nouakchott

La Mauritanie accueille ce jeudi la Conférence des bailleurs de fonds du G5 Sahel, en présence des présidents et des chefs de gouvernement des cinq pays sahéliens, en plus d’autres pays de la région, le Maroc, avec pour objectif de lever près de 2 milliards d’euros pour le financement de projets de développement dans les cinq pays.

A Nouakchott, où sont également présents des responsables européens, dont notamment le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, le Chef du gouvernement marocain, Saâd Dine El Otmani a exprimé dans son intervention, la volonté du Maroc de renforcer sa coopération avec les cinq pays membres du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) pour développer les zones frontalières confrontées à de graves menaces terroristes et sécuritaires.

Le Maroc, a-t-il ajouté, a élaboré un programme sur ses actions dans la région du Sahel qui sera présenté au cours de cette Conférence de Nouakchott.

La participation du Royaume à cette rencontre du G5 Sahel, a expliqué Saâd Eddine El Othmani, émane de son ancrage africain, de son attachement à promouvoir les relations interafricaines, de son rôle dans la région et de son souci de développer le Sahel et de préserver sa stabilité et sa sécurité.

Baptisée «Conférence de coordination des partenaires et bailleurs de fonds du G5 Sahel pour le financement du programme d’investissements prioritaires » (PIP), la rencontre examinera une quarantaine de projets dont le coût est estimé à 1,9 milliard d’euros.

L’objectif du PIP est d’améliorer les conditions de vie des populations vivant dans les régions frontalières des pays du G5 Sahel et qui sont fragilisées par la menace de déstabilisation djihadiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *