L’ONU pour un « dialogue renforcé » entre l’Algérie et le Maroc

L’appel lancé par le Roi Mohammed VI à l’Algérie pour l’ouverture d’un dialogue franc et direct en vue de surmonter les litiges entre les deux pays voisins continue de susciter le soutien au niveau international, l’appui à cette initiative venant cette fois de l’ONU.

Les Nations Unies ont “toujours été très favorables à un dialogue renforcé entre l’Algérie et le Maroc, dont les relations sont très importantes pour la région”, a ainsi déclaré le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, lors de son point de presse  quotidien à New York.

C’est la deuxième fois que le porte-parole onusien revient sur ce sujet en moins d’un mois, preuve de l’importance accordée par le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, au rapprochement entre le Maroc et l’Algérie. Le 7 novembre, Stéphane Dujarric avait déclaré que le Secrétaire général avait “toujours été favorable à un dialogue renforcé entre le Maroc et l’Algérie”.

Le 6 novembre dernier, à l’occasion du 43eme anniversaire de la Marche verte, le Souverain avait proposé à l’Algérie la création d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation avec le Maroc. “Le Maroc est ouvert à d’éventuelles propositions et initiatives émanant de l’Algérie pour désamorcer le blocage dans lequel se trouvent les relations entre les deux pays voisins frères”, avait souligné le Souverain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *