SAMIR: La liquidation étendue aux patrimoines de plusieurs administrateurs

L’affaire de la SAMIR connaît de nouveaux rebondissements avec la décision du tribunal de commerce de Casablanca, lundi, d’étendre la liquidation de la société de raffinage pétrolier aux patrimoines de plusieurs de ses dirigeants.

L’extension de la liquidation de la SAMIR concerne les patrimoines des administrateurs Mohamed El Hussein Al Amoudi (en sa qualité de PDG), Jamal Baâmar (DG), Bassam Abourdina, Jason T. Milazzo, Lars Nelson, John Ozold et George Salem, accusés de gestion défaillante.

La liquidation a été étendue à la société hôtelière de Mohammedia Corral Resort Company, détenue par Al Amoudi. Ces administrateurs sont absents et résident à l’étranger, notamment en Arabie Saoudite, en Suède, et aux Etats-Unis.

Quant à Mustapha Amhal et Mohamed Bensalah, également administrateurs de la SAMIR, ils n’ont pas été reconnus coupables de défaillance de gestion et ne sont donc pas concernés par la décision du tribunal de commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *