Éolien : Le parc Khalladi inscrit à la norme I-REC

Le parc éolien Khalladi, situé à 30 km de Tanger, a été inscrit à la norme « International Renewable Energy Certificate Standard » (I-REC) par « Dubaï Carbon », premier émetteur de certificats en matière d’énergies renouvelables.

Le Maroc est d’ores et déjà le leader au niveau arabe en matière d’énergies renouvelables avec 3,6 GW provenant de centrales électriques utilisant les énergies renouvelables et déjà injectés dans le réseau électrique, a indiqué mercredi le groupe saoudien ACWA Power, qui détient et exploite le parc éolien Khalladi.

Le Maroc développe par ailleurs 3,6 GW supplémentaires avec l’objectif d’atteindre 52% de la capacité de production d’électricité du Maroc à partir d’énergies renouvelables d’ici 2030, a ajouté ACWA Power dans un communiqué.

Paddy Padmanathan, le président directeur-général d’ACWA Power, a exprimé la fierté du groupe de participer à la durabilité du développement au Maroc, « contribuant ainsi à réduire les importations d’énergie et à préserver durablement les devises étrangères ».

« Dubaï Carbon » est agréé comme principal émetteur et trésorier I-RECs des Emirats Arabes Unis, du Maroc, de la Jordanie et d’Arabie Saoudite, rappelle le communiqué.

Le parc éolien Khalladi avait été lancé le 29 juin dernier pour investissement de 1,8 milliard de dirhams. Il produit 370 GWh, soit la consommation électrique annuelle de 400.000 habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *