Terrorisme et migration: Le Maroc et les États-Unis invités du G6 européen

Le Maroc a été représenté par le ministre de l’intérieur, Abdelouafi Laftit, à la réunion, lundi et mardi à Lyon (Centre de la France), des ministres de l’Intérieur du G6 (France, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, Italie et Pologne), rencontre à laquelle ont été invités les Etats-Unis ainsi que le Maroc pour son rôle dans la lutte contre le terrorisme et la sécurité.

Le Maroc et l’Union européenne doivent continuer à œuvrer conjointement en vue de faire face à la difficile situation que traverse la région euro-méditerranéenne, en matière de migration aussi bien que dans le domaine de la sécurité, a indiqué le commissaire européen chargé de la migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, M. Dimitris Avramopoulos, dans une déclaration à la MAP.

Même appréciation chez le ministre espagnol de l’intérieur, Fernando Grande-Marlaska, pour qui le Maroc est un « partenaire essentiel, principal et fiable» avec lequel l’Union européenne, et l’Espagne en particulier, entretiennent des relations fructueuses dans la lutte antiterroriste comme en matière de gestion des flux migratoires.

Conséquence de la fermeture de la route de la migration, notamment via la Libye, le Maroc fait désormais face à une forte pression migratoire, a souligné le ministre, appelant à une action conjointe dans la lutte contre les réseaux de trafic d’êtres humains.

Pour sa part, Abdelouafi Laftit a insisté dans ses interventions devant ce Sommet à six, sur le rôle de premier plan joué par le Maroc dans la lutte contre le terrorisme et la gestion des flux migratoires, mettant en avant la stratégie multidimensionnelle et humaniste mise en place par le Royaume dans ces domaines.

Le ministre a ainsi exposé les différentes mesures mises en œuvre par le Royaume pour contenir ces flux, mais aussi l’approche humaniste mise en place depuis quelques années et qui a notamment permis la régularisation de 50.000 migrants pour la plupart issus de pays d’Afrique subsaharienne.

Tout en se félicitant des échanges fructueux qu’il a eus avec ses homologues européens et américains, le ministre a mis également en exergue les efforts déployés par le Maroc en matière de coopération nord-sud et sud-sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *