Le Maroc cherche à diversifier ses exportations vers la Russie

La réunion de la Commission mixte maroco-russe de coopération économique, scientifique et technique, jeudi à Rabat, a été l’occasion de discuter des moyens d’impulser les relations commerciales et l’investissement dans le secteur agricole, alors que les produits agricoles représentent 77% des exportations marocaines vers la Russie, estimées à 1,5 milliard DH.

Cette question a été au centre d’entretiens entre le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, et le ministre russe de l’Agriculture, Dimitri Patrouchev, en marge des travaux de la 7ème session de la Commission mixte maroco-russe.

La Russie accorde un intérêt particulier à l’évolution du marché des graines au Maroc, a souligné Aziz Akhannouch, faisant part de la volonté du Royaume de promouvoir l’exportation de plusieurs produits agricoles, dont les légumes, fruits et agrumes vers ce pays.

Intervenant, par ailleurs, lors d’un petit-déjeuner d’affaires consacré au renforcement des relations commerciales et économiques bilatérales, Aziz  Akhannouch a souligné que les agrumes arrivent en tête des exportations agricoles, suivis des fruits et légumes, relevant que depuis 2014, l’évolution des échanges commerciaux entre les deux pays est de l’ordre de 10 %.

De son côté, Dmitry Patroushev a présenté des axes de coopération économique qui peuvent être d’une grande valeur ajoutée, notamment la création de joint-ventures dans la production des fruits et légumes, des viandes rouges et de l’eau.

Pour sa part, le vice-président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Khalid Benjelloun, a souligné le caractère prioritaire de secteurs comme l’agro-industrie et l’automobile, tout en affirmant que d’autres activités sont à développer afin d’élargir le champs des échanges entre les deux pays (métallurgie, éolien, pétrochimie…).

Les discussions entre les deux parties ont également porté sur les moyens d’accélérer la mise en place du Corridor Vert, protocole d’échange d’informations relatif à la circulation des biens et des véhicules entre le Royaume et la Fédération de Russie, paraphé en mars 2016.

Co-présidée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, et de M. Patrouchev, la 7ème session de la Commission mixte intervient dans un contexte marqué par une nouvelle dynamique de la coopération entre les deux pays.

Une dynamique impulsée par la visite effectuée en 2016 par le Roi Mohammed VI à Moscou, et qui avait eu le mérite d’approfondir le Partenariat stratégique instauré en 2002 entre les deux pays.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *