BCIJ: démantèlement d’une cellule djihadiste à Tétouan et Agadir

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a procédé, jeudi, au démantèlement d’une cellule composée de trois personnes affiliés à l’organisation terroriste Daech, actifs à Tétouan et Agadir, indique le ministère de l’Intérieur.

Les perquisitions ont permis la saisie d’armes blanches, d’un uniforme militaire, de manuscrits faisant l’apologie de l’idéologie extrémiste et incitant à la violence, en plus de matériel informatique, précise le ministère dans un communiqué.

Selon les premiers éléments de l’enquête, ajoute-t-on, les mis en cause, qui ont prêté allégeance au soi-disant “émir” de cette organisation, planifiaient l’exécution d’opérations terroristes dans le Royaume en usant d’engins explosifs et de produits toxiques.

Cette opération menée par le BCIJ, relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire, confirme la poursuite des menaces terroristes sur fond de détermination des tenants de la pensée extrémise de Daech à commettre des actes terroristes dans les différentes régions du monde en exécution de l’agenda de cette organisation, selon la même source.

Les mis en cause, âgées entre 25 et 26 ans, seront déférés à la justice une fois achevée l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, conclut le ministère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *