Généralisation du préscolaire, nouveauté de la rentrée

C’est jour de rentrée scolaire au Maroc ce mercredi, une rentée placée sous le signe de la réforme, dont la généralisation de l’enseignement préscolaire constitue l’un des éléments essentiels pour la mise à niveau du système éducatif.

La rentrée est également marquée par des rumeurs qui circulent depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux, au sujet d’une augmentation des prix des cahiers. Un accroissement rapporté par des parents qui parlent d’augmentations entre 30 et 50 centimes.

Une augmentation que certains attribuent aux mesures anti-dumping imposées par le gouvernement sur les cahiers tunisiens. Mais pour l’Association des fabricants de cahiers du Maroc (AFCM), la hausse des prix est liée aux cours mondiaux du papier.

Sur le marché mondial, les prix ont connu une hausse de 40%, a expliqué l’association dans un communiqué. Mais en dépit de cette augmentation, portant le prix de « 760 euros en janvier à 1.050 euros par tonne à fin juin 2018, l’impact de cette hausse sur le prix du cahier sur le marché marocain est non significative et est en deçà du prix des intrants », précise l’AFCM.

Dans son communiqué, l’Association dément également les rumeurs de pénurie des cahiers scolaires. « A ce jour, l’achalandage de tous les points de vente (grandes et moyennes surfaces, librairies, papeteries…) est assuré, et les producteurs locaux couvrent le besoin national en cahiers de manière régulière et constante », précise le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *